Perdre une partie de votre cerveau à cause de vos maux de dos chroniques?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

On entend souvent dire de la part des patients : « Je vais perdre la tête avec ces maux de dos! ». Cette affirmation renferme une vérité. En effet, des chercheurs ont observé que le cerveau de patients qui souffrent de maux de dos chroniques présente moins de matière grise[1].

L’étude

Il a été observé qu’en vieillissant, nous perdons tous de la matière grise, des cellules qui sont présentes dans le cerveau.

Normalement, la matière grise rétrécit de 0,5 % par année. Les chercheurs de l’étude en question ont mesuré que, si vous souffrez de maux de dos chroniques depuis plus de 6 mois, la perte sera de l’ordre de 5 à 11 % par année!

La matière grise

La matière grise du cerveau est composée d’un type de cellules que l’on retrouve principalement en périphérie. Elles forment le cortex (écorce en grec ancien) cérébral.

Le cortex représente la zone de votre cerveau qui intègre les informations sensorielles en provenance de votre corps. Il les analyse et « décide » des actions conscientes et inconscientes à prendre. Il est cette partie du cerveau qui est responsable de notre pensée logique, de notre mémoire, de nos apprentissages et de nos mouvements.

Ainsi, la matière grise du cortex est l’un des éléments de différenciation entre l’humain et les autres mammifères. D’ailleurs, le redressement en position debout de la colonne vertébrale aurait été un élément déterminant de l’évolution de la matière grise (et du cortex cérébral) chez l’espèce humaine.

Ce fait a d’ailleurs été constaté chez les astronautes qui font de longs séjours en apesanteur. En l’absence de stimulation sur la colonne vertébrale, ces derniers éprouvent des troubles de concentration et des difficultés cognitives.

Maux de dos chroniques

Il semble donc que les patients qui souffrent de maux de dos chroniques subissent une détérioration plus marquée et rapide de leur cortex cérébral. Ces pertes de matière grise, qui varient entre 5 % et 11 % par année, représentent un « taux vieillissement cérébral » 20 fois plus accéléré que chez des personnes qui ne sont pas affectées de maux de dos chroniques.

L’étude a également conclu que plus la douleur est intense, plus les dommages à la matière grise sont étendus, surtout au niveau du lobe frontal. La douleur chronique pourrait donc être la cause de problèmes de mémoire et de difficultés à exécuter des tâches complexes nécessitant de la concentration. Elle pourrait même créer des modifications au niveau de la marche[2].

Et des solutions?

Et si la bonne solution est appliquée pour le mal de dos chronique, est-il possible de regagner de la matière grise?

C’est ce que nous découvrirons dans la deuxième partie de cet article sur les maux de dos chroniques et le cerveau.

Dr Yves Bélanger
Chiropraticien D.C.
Cofondateur Cliniques du dos Zéro Gravité

[1] Vania Apkarian, Yamaya Sosa, Sreepadma Sonty, Robert M. Levy, R. Norman Harden, Todd B. Parrish, and Darren R. Gitelman; Chronic Back Pain Is Associated with Decreased Prefrontal and Thalamic Gray Matter Density; The Journal of Neuroscience, November 17, 2004, 24(46):10410-10415

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »